Messages récents

Pages: 1234 ... 10
1
Actualités du forum / Nous vous souhaitons de passer une merveilleuse année !
« Dernier message par admin le décembre 31, 2017, 01:39:53 pm »
Nous vous souhaitons de passer une merveilleuse année !  t:

Qu'elle vous apporte son lot de bonheurs,
un florilège de petites et grandes surprises,
une kyrielle de liens d'amitié et d'amour sans cesse renforcés ;
et cerise sur le gâteau, une santé d'enfer !  8.8
2
Actualités du forum / Meilleurs voeux pour l'année 2017 de Doc-computers.
« Dernier message par edvy le janvier 01, 2017, 10:02:43 pm »
Bonne et heureuse année à vous tous membres, visiteurs et l'équipe de Doc-computers avec un p'tit clin d'oeil à l'admin qui continue à faire du bon boulot pour le plaisir de chacun(e) d'entre nous  ct luk :n Que l'année 2017 vous apporte tout ce dont vous rêvez et même plus à vous et votre famille ! Bisous
3
Actualités du forum / Meilleurs voeux pour l'année 2017 de Doc-computers.
« Dernier message par davihoff le janvier 01, 2017, 09:55:21 pm »
Merci à toute l'équipe de Doc-computers dont je fais fièrement partie et tout spécialement à l'admin ! :police: Meilleurs voeux pour 2017  luk t: lvà tous les membres et à l'équipe si chaleureuse ! Kiss  :n
4
M et Mme Peudeau ont un fils ?
Justin

5
M et Mme Faitmal ont un fils ?
Oussama
6
M et Mme Célère ont un fils ?
Jacques
7
M et Mme Cale ont deux filles et un fils ?
Anna, Lise, Mehdi
8
Grossier animal
Pour Noël, le jeune Marcel avait reçu un superbe perroquet de la part de son oncle. Malheureusement, dès sa première semaine de présence dans la chambre du gamin, le volatile avait démontré ses limites lexicales. Il ne cessait en effet de répéter: "Vous êtes des crétins", "tas d'idiots" et "bande de cons" à chaque fois qu'on lui adressait la parole.

Devant une telle vulgarité, les parents de Marcel avaient rapidement décidé d'isoler l'animal dans la véranda. Mais comme le gamin, après l'école, rentrait toujours à la maison avant ses parents, il avait pris l'habitude de passer une demi heure quotidienne avec le perroquet pour lui apprendre les bonnes manières.

Au bout d'un mois, la méthode ne fonctionnait toujours pas et l'animal s'entêtait à répéter sa trilogie de vulgarités; "Vous êtes des crétins", "tas d'idiots" et "bande de cons"...

Un jour, Marcel, excédé par l'incapacité chronique de son protégé, finit par craquer et se décida à "rafraîchir" les idées de l'animal. La première idée qui lui vint à l'esprit fut d'enfermer ce volatile grossier dans le réfrigérateur et de l'y laisser dix bonnes minutes.

Lorsqu'il fut finalement délivré, le perroquet, grelottant, s'adressa à son jeune maître avec une infinie politesse: "Pardon, excusez-moi, je ne recommencerais plus...". Et désignant le réfrigérateur, il ajouta: "Je peux savoir ce qu'il avait fait le poulet qu'est là-dedans ?"
9
Un conte de Noël
Le Père Noël était dans un état second ! On était déjà le 24 décembre et rien ne tournait rond pour la grande fête qui se préparait. Les elfes, aides de camp dévoués du père Noël, faisaient grève et manifestaient pour l'amélioration de leur condition salariale. Les rennes chargés de tirer le traîneau étaient ivres morts après une soirée trop arrosée et pire, ils avaient raté un virage et complètement détruit le seul moyen de locomotion du patron.

Le boss était vraiment furieux : " J'arrive pas à le croire. Des elfes en colère, des rennes saouls comme des cochons et l'ange que j'ai envoyé me chercher un arbre de Noël dans la forêt qui ne revient pas !"

A ce moment précis, un petit ange entra dans la demeure du Père Noël et s'adressa au colérique personnage : "Hé Papa Noël, où tu veux que je le mette le sapin au juste ?" Furibond, le Père Noël se retourna et hurla : "tu sais où tu peux te le mettre le sapin ?"

De cette journée fort mauvaise naquit la joyeuse tradition du petit ange perché au sommet du sapin de Noël."
10
La messe de Noël
A l'issue de la messe de Noël, le curé va se tenir près de la porte de l'église pour saluer un à un ses fidèles. Il saisit un homme par les épaules et dit: "Mon fils, ce n'est pas très raisonnable ; vous ne venez presque jamais à l'église. Il faut rejoindre l'armée du Seigneur." L'homme : "Mais je fais partie de l'armée du Seigneur..."
Le prêtre : "Voyons, on ne vous voit à l'église qu'une fois par an, pour la messe de Noël. "
Et l'homme : "C'est normal, je suis dans les services secrets."
Pages: 1234 ... 10