Auteur Sujet: Aveu d'incapacité de Facebook à empêcher les - de 13 ans d'utiliser le réseau  (Lu 956 fois)

Hors ligne davihoff

  • Modérateur Global
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 754
  • Carpe diem !
    • Voir le profil
Des enfants utilisent quotidiennement Facebook et le réseau social n'y peut pas grand chose, malgré ses bonnes intentions affichées...

On le sait, les conditions générales de Facebook interdisent logiquement aux mineurs de moins de 13 ans de s'inscrire. Pourtant, dans la réalité, bien des enfants utilisent Facebook, certains bébés voyant même leurs parents alimenter dès leur naissance leur profil. Le fait est que si des équipes, chez Facebook, sont bien chargées de faire la police, il y a tellement d'activité sur le réseau social qui compte plus d'1 milliard de membres que la situation est souvent incontrôlable.

Ainsi, si en 2011 Facebook avouait fermer jusqu'à 20.000 comptes utilisateurs par jour sur le motif de l'âge minimum requis, les études montrent, elles, que les mineurs sont de plus en plus nombreux à utiliser très jeunes les réseaux sociaux, et donc forcément Facebook, où ils retrouvent leurs camarades de classe.

Ce sujet, récurrent chez Facebook, a une nouvelle fois été au centre des discussions à l'occasion de l'Oxford Media Convention, où un porte-parole du réseau social au Royaume-Uni a déclaré être bien au fait de la situation, sans rien vraiment pouvoir y faire. Il a expliqué que la règle des 13 ans est mise en place, comme sur d'autres grands services en ligne tels que YouTube, tout simplement parce que la loi américaine les y contraint, et qu'il est plus simple d'appliquer les mêmes CGU partout dans le monde. Cependant, il reconnaît que même en continuant à supprimer des dizaines de milliers de comptes par jour, le flux d'inscriptions est tel qu'il n'est pas possible d'endiguer le phénomène, alors que beaucoup d'enfants "mentent sur leur âge à l'inscription (...) parfois avec l'accord de leurs parents".

Dès lors, il avoue que Facebook "n'a aucune solution viable pour éradiquer le problème des usagers trop jeunes" et s'il souhaite démontrer une nouvelle fois la bonne foi du réseau social, la situation n'est visiblement pas prête d'évoluer. Et puis forcément, en grandissant, ces enfants deviendront des ados qui auront parfaitement le droit d'utiliser Facebook, et qui y seront sans doute même très actifs...
  • Modérateur Global
  • *****

  •