Auteur Sujet: Les cyclistes plus heureux que les automobilistes !  (Lu 1327 fois)

Hors ligne pcnovice80

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 808
  • Oups,... j'ai une poussière dans l'oeil droit !
    • Voir le profil
Les cyclistes plus heureux que les automobilistes !
« le: août 03, 2014, 03:11:38 pm »

Les personnes qui vont au travail à vélo sont non seulement plus actives que leurs collègues motorisés, mais aussi plus heureuses, à en croire les résultats d'une étude américaine de grande ampleur. Aller en vélo au travail rend plus heureux !

Les salariés qui utilisent leur vélo au quotidien apprécient beaucoup plus leur trajet maison/travail que ceux qui conduisent ou prennent les transports en commun. La petite reine rend  zen !

Ceci s'explique peut-être par le fait que les cyclistes évitent les transports en commun bondés aux heures de pointe,  les embouteillages et l'agressivité des autres automobilistes, ou tout simplement parce qu'ils se dépensent avant de commencer leur journée de travail.

Pour arriver à ces conclusions, des chercheurs de la Clemson University de Caroline du Sud ont analysé des données provenant d'un sondage national sur l'humeur des Américains mené sur 13 000 personnes au cours de leurs différentes activités quotidiennes, dont les modes de transports.

"Les cyclistes sont en général plus jeunes et en bonne forme physique, ce sont des traits de caractère que l'on retrouve habituellement chez les personnes les plus heureuses", a commenté Eric Morris, auteur de l'étude.

Les usagers des transports en commun plus irritables
Après les adeptes de la petite reine, les passagers automobiles sont les plus heureux sur la route les menant à leur lieu de travail, devant les conducteurs automobiles. Les salariés les plus irritables ne sont autres que les utilisateurs des transports en commun (bus, train, métro). Ces résultats sont à nuancer dans la mesure où les Américains sont plus souvent motorisés que les Européens.

Ces résultats, parus dans la revue Transportation, pourraient être utiles aux autorités pour développer un plus grand nombre de services de vélo-partage. Ces systèmes ont déjà été adoptés par plus de 600 villes à travers le monde, dont Paris, Londres ou Séville.

Ainsi, une étude menée par les universités de Londres et Cambridge a par exemple montré que l'utilisation du système de partage de vélos londoniens avait un effet positif sur la santé de la population, particulièrement chez les hommes et les utilisateurs plus âgés.
« Modifié: août 03, 2014, 03:15:25 pm par pcnovice80 »
Pas de panique...le Doc est là pour nous aider !